Recevoir Quindi en RSS ou E-mail

  • http://www.wikio.fr
  • Pour recevoir Quindi directement sur e-mail, insérez votre adresse:

     

Quindi est membre

Quindi est lu dans 150 pays, tante grazie!

Réseau Quindi

Mes Lectures et DVD sur Amazon

Urgences

  • Image hébergée par servimg.com

Quindi Digest (AGS, EcoDem, Echiquier, Blogs RI)

Traduire

Flux

  • Creative Commons License

    PageRank Actuel
    Nethique.info

« Quindi... En Bolivie, l'antagonisme croissant entre la gauche radicale et les droites, entre l'occident et l'orient, provoque une crise institutionnelle et la multiplication des tentatives de légitimation nationales et régionales | Accueil | Quindi... Statu Quo Ante Bellum* en Abkhazie? »

13 mai 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

L'Abrincate

Quelques propositions :
http://bboeton.wordpress.com/2008/05/14/que-faire-avec-la-junte-birmane/
Bien cordialement.

Frédéric

Franchement, si Mc Cain propose avec sa ''ligue des Démocratie'' une force d'action capable de réagir plus vite que les Nations Unis qui seront certainement bloqués par le veto de la Chine et de la Russie dans le cas du scénario décrit plus haut, celle n'est pas encore constitué, si bien sur, elle le soit en jour.

Et vu les coupes sombres dans les forces armées d'Europe et les engagements multiples des Etats Unis, je peut dire, avec tristesse, que les Généraux peuvent dormir tranquille, on ne vas pas leur balancer des JDAM demain pour qu'ils se décident enfin à aider leur peuple :(

ArnaudH

La "Ligue des Démocraties" serait une option, en effet. Par contre le précédent d'une intervention organisée sans assentiment légal international (via le Conseil de Sécurité) serait dangereux car cela serait immédiatement assimilable à une guerre, plutôt qu'à une opération humanitaire (qui dégénérerait uniquement si les forces birmanes refusent l'accès d'une force humanitaire/casques bleus; ou s'attaquent aux forces des casques bleus, humanitaires, et /ou aux réfugiés). Tendance, en effet, renforcée par le pragmatisme militaire qui ne permettrait pas aux occidentaux d'agir compte tenu de leurs autres engagements internationaux.

L'autre aspect non négligeable de l'opération est la tendance des pays en développement à assimiler les actions en matière de R2P, à des actions impérialistes de l'occident (à tort, mais c'est comme ça). D'où le besoin d'éviter une approche sans participation asiatique, idéalement de la part de la Chine, l'ASEAN, et l'Inde - ce qui permettrait aussi de créer un précédent (régional, au sein du Conseil de Sécurité, et en terme de participation de la Chine aux opérations internationales). Ce qui m'amène à la dernière réflexion par rapport à ta remarque, afin d'éviter une perception que la Ligue des Démocraties serait un club occidental cherchant à imposer sa volonté aux autres acteurs, il serait utile que celle-ci intègre dès le départ l'Inde (mais aussi le Brésil et l'Afrique du Sud afin de renforcer l'axe sud).

Frédéric du Wiki

D'aprés les invités de l'émission ''C dans l'Air'' d'hier, le refus de ''l'ingérence étrangère'' tient, en autre, au fait que des astrologues ont prédit la fin du régime si des soldats étrangers mettent le pied en Birmanie ?!?

-Mode ironique- Souhaitons qu'ils aient vue juste et ce régime de ''dingues'' s'écroule le plus tôt possible.

Frédéric

Juste une question, avec un régime aussi hermétique; Qui fournit les chiffres relativement précis des victimes de ce désastre ?

ArnaudH

Les sources sont nombreuses, ne calculent pas selon les mêmes critères (victimes identifiées, estimations statistiques, estimations satellitaires etc.), et ne mettent pas à jour les informations au même rythme. Pour ma part, j'ai une préférence pour les informations en provenance de l'ONU et du CICR / par rapport à des informations approximatives de la part des associations humanitaires (qui n'ont pas accès à l'ensemble du territoire ni les moyens techniques d'effectuer des estimations satellitaires, pour la plupart), des gouvernements étrangers (les diplomates britanniques ont une estimation du nombre de morts actuels beaucoup plus élevée de 200 000 à 300 000) qui ont parfois des agendas politiques, ou du gouvernement national (qui a soit une obligation de compter le nombre de victimes identifiées - donc sous estimé - ou une volonté politique, dans ce cas précis, de minimiser l'ampleur des effets cycloniques). Cependant, au fur et à mesure que la crise s'allonge, une estimation plus exacte doit réunir, en théorie, l'ensemble des estimations.

A l'heure actuelle, cette estimation est celle qui est le plus souvent reprise: 133 600 morts (estimation officielle du Gouvernement du Myanmar), 2,4 millions de réfugiés (estimation ONU).
http://www.afp.com/francais/news/stories/newsmlmmd.7b911cfbf9dd47569ac5878140fed317.31.html

Dans tous les cas de figure, une compilation intéressante des données à jour provient de ce site international créé à l'initiative de l'ONU: Relief Web http://www.reliefweb.int/

Les pages sur la Birmanie sont ici: http://www.reliefweb.int/rw/dbc.nsf/doc108?OpenForm&emid=TC-2008-000057-MMR&rc=3

d'avalie noire

Salut ArnaudH
Je n'avais pas eu encore l'occasion d'aller sur ton Blog, par manque de temps. Bravo pour le travail accompli. Et je comprend trés bien que tu te sois retiré de la modération du Forum pour te consacrer à ce type d'exercice, sans doute beaucoup plus instructif et passionnant.
Je vais essayer, grâce à toi, de m'intéresser un peu plus aux relations intenationales.
Amitiés
D'avalie Noire

ArnaudH

Salut D'Avalie :-) Merci pour le commentaire!

Oui, en effet, cette partie de mon engagement (ma passion?) politique me prends beaucoup de temps, je préférais recentrer un peu mon engagement / mes réflexions sur le blog et sur le terrain (MDFE, PD Italien, Mouvement Européen). Suis à ta disposition pour toute discussion sur le blog, de même que c'était le cas sur le forum ;-)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.